Maintenance

Si vous êtes client sous contrat de maintenance, vous pouvez contacter notre support par téléphone, en ligne ou par mail pour toutes questions techniques sur l’outil SQUORE pendant les jours ouvrés.

Le service en ligne comprend un système de Tickets de suivi (via Mantis), l’archivage de votre documentation, les installations de nouvelles versions et de patchs correctifs. En outre, vous pouvez accéder à notre communauté d’utilisateurs via notre wiki qui inclut des FAQ, videos et tutoriaux.

Maintien en Condition Opérationnelle

Si vous utilisez un modèle d’évaluation personnalisé ou si vous intégrez dans SQUORE des outils tiers spécifiques, notre service de Support Premium vous permettra d’assurer la maintenance complète de votre configuration.

L’intégration continue avec SQUORE

Grâce à son client en ligne de commande, SQUORE s’intègre parfaitement dans votre environnement d’intégration continue.

Que vous soyez utilisateur de Jenkins, CruiseControl ou que votre process lance des tâches crontab, vous pouvez programmer le lancement de vos analyses sur le serveur SQUORE ou sur une autre machine de votre réseau via une simple commande.

Les résultats à jour des analyses de vos projets sont disponibles dès votre arrivée au bureau, et peuvent même être publiés sur le wiki de votre projet si vous utilisez Atlassian Confluence.

Les consultants de Squoring Technologies seront heureux de vous aider à intégrer SQUORE dans votre environnement d’Intégration Continue… voire même de vous guider dans vos débuts de mise en œuvre de l’Intégration Continue.

Tableau de bord multi-rôles et collaboratif, s’intégrant parfaitement à notre intégration continue, Squore convient tout à fait à notre organisation et méthodologie basées sur les concepts « agile ».
Squore effectue une analyse des sources à chaque archivage de code par les membres de l’équipe. En effet, Visual Studio Online, notre gestionnaire de sources basé sur Team Foundation Server et hébergé sur Microsoft Azure notifie notre serveur d’intégration continu afin d’évaluer la dernière version du logiciel.»

Mickaël Grail, Project leader, Dotsoft.